Content Harry Potter Star Wars

Retourner à: Star Wars » Haute Tension

Reviews 0 (1)

Version imprimable

Voir la galerie d’images connexe (1 images) (1 images)

Disponible aussi en: Epub | lit | mobi | pdf | txt

Afficher les options

  • Previous
  • Next

 

 

Les droïdes ouvrirent le feu, Hydi et Kenda eurent juste le temps de dégainer leurs sabres avant que les premiers lasers rouges ne les atteignent.

La plupart des projectiles passèrent au dessus de leurs têtes et se perdirent dans la jungle, des cris leur firent comprendre que des clones avaient été touchés.

La jeune Jedi dévia les lasers qui venaient dans sa direction, il devait y avoir de nombreux droïdes car le feu était nourrit. Des boules de plasma fusèrent au dessus d'eux et explosèrent dans la jungle avec un bruit assourdissant.

Des lasers bleus partirent dans leur dos et allèrent frapper la muraille métallique, la plupart des tirs ricochèrent sur la paroi et des missiles partirent en réponse aux projectiles des soldats.

D'autres détonations résonnèrent et des hurlements retentirent. D'imposants lasers bleus fusèrent de la jungle et frappèrent la muraille, leur faisant comprendre que les RT-TT avaient décidé de riposter.

Les explosions provoquèrent une pluie de débris métalliques, les deux Jedis étaient pris entre les deux partis et luttaient dos à dos pour dévier les lasers qui leur arrivaient dessus de toute part.

-Hydi, il faut que nous bougions. Nous ne pouvons pas rester ici, nous risquons d'être tués à tout moment ! lui cria Kenda par-dessus le vacarme du combat, tout en parant les lasers avec son sabre.

-Je suis entièrement daccord avec toi ! Suis-moi ! lui hurla-t-elle en filant vers leur gauche le long de la muraille.

Kenda la suivit. Ils coururent un moment et ralentirent en apercevant plusieurs RT-TT qui avançaient entre les arbres dans leur direction, en ligne. Des clones progressaient avec eux à pied, la jeune Jedi et son compagnon se plaquèrent au sol.

-Ils doivent tenter de prendre les défenseurs sur plusieurs fronts pour dégager les unités engagées. Il ne faut pas rester là, chuchota Kenda. J'espère juste qu'ils ne nous ont pas….

Sa phrase fut interrompue par une violente explosion devant eux.

-On n'a pas le choix, ils nous ont vu. Suis-moi. ! Il va falloir courir vite ! Reprit Hydi. Go ! ! cria-t-elle en se relevant et en courant, alors que les premiers lasers sifflaient à ses oreilles.

Elle courut jusqu'à la muraille, un rapide coup d'œil derrière elle lui montra que Kenda la suivait bien. Lorsqu'elle atteignit celle-ci, la jeune Twi'lek sauta et s'accrocha à une des plantes grimpantes qui jalonnaient sa paroi.

Elle commençât son escalade sous le feu nourrit des clones : leurs tirs ricochaient sur la paroi autour d'elle, Kenda escaladait juste à côté d'elle. Une grosse explosion sur leur gauche manqua de leur faire lâcher prise et les débris métalliques qu'elle projeta les écorchèrent.

Ils arrivèrent au sommet en une minute puis passèrent par-dessus le parapet, il n'y avait pas de droïdes sur cette partie de la muraille.

Ils s'allongèrent donc et observèrent le camp en tentant de reprendre leur souffle. Des droïdes convergeaient vers eux sans regarder dans leur direction, alors qu'ils étaient pourtant à découvert. Le camp était très vaste, ils pouvaient distinguer les murailles d'enceinte au loin en regardant devant eux. Les deux jedis aperçurent les droïdes combattant les clones sur la muraille à leur droite, massés le long d'un parapet.

Des bâtiments étaient disposés dans le vaste camp de façon anarchique. Des vaisseaux de largage droïdes étaient posés au milieu de la base en compagnie de vautours droïdes, les droïdes de chasse de la fédération.

Des tanks et des centaines de droïdes y patrouillaient. Il y avait les très communs droïdes de combat B1 ainsi que des droïdes de combat B2 argentés, des droïdeka avec leurs boucliers et des droïdes crabes.

Le cœur de Hydi se serra, s'échapper du pétrin dans lequel ils s'étaient fourrés ne serait guère aisé.

-Je ne peux pas y croire, chuchota Kenda. C'est surement la base principale, comment se fait-il que nos détecteurs orbitaux ne l'ait pas vue ? Elle est gigantesque ! La base de tout à l'heure était surement un avant-poste. Je suis quand même très étonné que personne ne l'ai repérée. Même les clones se sont fait surprendre.

-Un plan pour s'en sortir? S'informa Hydi.

-Malheureusement non, se désola Kenda. Par contre le plan va être de se déplacer au plus vite car des droïdes se dirigent par ici, le vacarme qu'on fait les clones sur lesquels nous sommes tombés les a avertis. Cependant je suis étonné, il n'y a aucune batterie antiaérienne sur ce site…

Les deux Twi'lek furent interrompus par le hurlement de plusieurs canonnières en approche rapide, ils levèrent la tête. Cinq canonnières apparurent au-dessus de la cime des arbres, elles piquèrent.

Il y eut un flash lumineux et des aéronefs de tête explosèrent à une hauteur identique, un autre tenta de redresser et explosa à son tour après un éclair de lumière.

Les carcasses en feu ne tombèrent pas dans le camp mais se mirent à glisser doucement dans leur direction. La dernière canonnière put se redresser à temps et mitrailla le camp. Les lasers heurtèrent la même barrière invisible que ses prédécesseurs, les multiples collisions produisirent une série d'éclairs et la canonnière repartit d'où elle était venue.

-C'était donc çà, murmura Kenda. Il s'agit d'un nouveau type de bouclier apparemment : il est totalement invisible, c'est impressionnant. Les deux canonnières qui nous poursuivaient ont dû le heurter tout à l'heure, il semble que ce bouclier forme la défense antiaérienne parfaite : On l'a traversé sans s'en apercevoir. On bouge maintenant ! conclut-il brusquement.

Ils se déplacèrent sur la muraille en restant courbés jusqu'à ce qu'ils se trouvent à la verticale du toit plat d'un bâtiment adossé à la muraille.

Les droïdes abordaient les premières marches. Les deux jeunes Jedis allaient sauter lorsque des raclements métalliques et des déclics dans leurs dos les firent se retourner : des clones se tenaient accroupis sur la muraille et les avaient en joue.

D'autres soldats escaladaient le parapet à leur suite. Au moment où ils pressaient la détente de leur fusil d'assaut, Kenda lui attrapa la main et sauta en l'entraînant avec lui.

Hydi sentit le souffle brûlant des lasers lorsqu'ils la frôlèrent alors qu'elle commençait sa chute vers le toit en contrebas.

Son compagnon ralentit légèrement leur chute avec l'aide de la force et ils roulèrent sur la surface métallique.

- Alerte ! Clones dans le périmètre ! crièrent des voix métalliques.

-Cinq sur cinq ! Répondirent d'autres voix en écho.

Hydi leva les yeux, les droïdes qui montaient ouvrirent le feu sur les clones qui se trouvaient sur la muraille, tandis que ces derniers faisaient de même.

Une pluie de pièces de droïdes commença à s'abattre sur la partie du toit où ils se trouvaient, les deux jeunes Jedis jugèrent plus prudent de se déplacer vers l'intérieur du camp par les toits.

Ils n'eurent pas tort car plusieurs droïdes suivis d'un clone tombèrent avec fracas à l'endroit où ils se trouvaient deux secondes auparavant.

Des sirènes d'alerte se mirent à résonner dans tout le camp, les droïdes de combat se mirent en mouvement en direction des murailles et les vautours droïdes décollèrent. Ces derniers se mirent à tournoyer sous la bulle formée par le bouclier.

Hydi et Kenda sautèrent sur le toit d'un bâtiment voisin. Ils marchaient courbés sur le toit, en essayant de faire le moins de bruit possible tout en surveillant les vautours droïdes qui tournaient au-dessus de leurs têtes.

Soudain, alors qu'ils s'apprêtaient à sauter sur un autre toit, l'un d'entre eux les aperçut et vira. Il fut immédiatement suivit par trois autres.

-Cette fois je crois que c'est la fin, Hydi. Lâcha Kenda.

Le premier vautour arrivait droit sur eux en rase motte suivis par deux autres positionnés de chaque côté. Hydi sut tout de suite quoi faire, la manœuvre était suicidaire mais elle valait la peine de courir le risque.

La jeune Twi'lek perçut un mouvement à côté d'elle : Kenda s'était retourné, il voulut l'entraîner derrière lui mais elle le repoussa.

Elle entendit son cri de surprise au moment où le jeune Jedi chutait du toit, le vautour ouvrit le feu. La précision médiocre de son système d'armement l'obligeait à balayer le toit en ligne droite jusqu'à elle, pour pouvoir être sûr de la toucher.

Tout explosait devant la jeune Jedi mais, à travers les explosions, elle put voir l'ombre du vautour de tête.

Elle bondit dans les airs lorsque les impacts furent à cinq mètres d'elle, les explosions passèrent sous elle et leur souffle accrut la hauteur de son saut. La jeune Twi'lek tendit la main, perçut une ombre légèrement au dessus d'elle et referma la main.

Elle sentit le contact du métal froid dans sa main, il y eut un choc violent et une forte bourrasque. Hydi resta un peu étourdie mais ne lâcha pas prise.

Lorsqu'elle eut repris complètement ses esprits, des bourrasques de vent la martelaient continuellement et elle avait du mal à respirer.

L'engin avait pris de la hauteur après son passage mais le contact du métal dans sa main la rassura. La jeune Jedi leva la tête : elle était accrochée à l'avant de l'aile droite du vautour de tête, exactement comme elle le voulait.

Ce plan était décidément complètement fou. Le vautour vira brusquement et manqua de la déstabiliser. Elle attrapa l'aile avec sa deuxième main, effectua une traction et s'y hissa.

Hydi s'allongea sur la surface métallique et s'accrocha à l'avant avec une main.

Elle se retourna : les deux vautours la suivaient toujours et cinq autres étaient en approche. Ils l'aperçurent et ouvrirent le feu. Les lasers sifflèrent à ses oreilles.

La machine sur laquelle elle se trouvait tourna la tête et la vit, elle effectua immédiatement une embardée, manquant de la déstabiliser.

Au moment où l'engin se rétablissait, un laser le frappa derrière la tête. De l'huile s'échappa et fut enflammée par les étincelles produites par ses circuits électriques percés. La jeune Jedi lâcha prise au moment où le vautour décrocha.

Hydi fut happée par un courant d'air, un rapide coup d'œil lui montra le vautour de gauche : il était suivit de prêt par un autre vautour. Elle dégaina immédiatement son sabre et l'activa. La jeune Twi'lek se trouvait légèrement en contrebas par rapport à l'engin. Elle leva son sabre alors que le vautour lui passait au dessus, une nouvelle bourrasque la ballotta alors qu'il passait juste au dessus d'elle.

Elle tendit ensuite sa main libre et agrippa de justesse le vautour suivant. Elle se hissa sur l'aile gauche et regarda devant elle : le vautour dont elle venait de couper l'aile était partit en vrille, il s'écrasa sur le bouclier et provoqua un éclair.

La carcasse en feu s'écrasa dans le camp. Celui qui avait été descendu par ses compagnons avait percuté le sol de plein fouet et creusé un beau cratère.

La jeune Jedi se concentra à nouveau sur sa situation, il ne restait plus que six vautours : celui sur lequel elle se trouvait et les autres qui se trouvaient derrière, l'engin vira de bord.

Ses compagnons suivirent la même trajectoire. Les droïdes n'ouvrirent pas le feu mais trois d'entre eux se détachèrent et rejoignirent son vautour : l'un se positionna à l'arrière, et les deux autres se mirent de part et d'autre.

Elle comprit qu'ils ne voulaient pas descendre l'engin sur lequel elle se trouvait mais qu'ils allaient tenter de l'en déloger en l'écrasant. En effet, des futs massifs contenant des missiles étaient montés au bout des ailes et n'offraient aucune prise.

Les machines se trouvant sur le côté prirent un peu de hauteur et commencèrent à racler les ailes de la sienne.

Elle se déplaça et tenta une fois de plus une manœuvre de folie. Les deux vautours restants s'étaient rapprochés de la machine restée à l'arrière de l'engin.

Elle activa son sabre laser et le planta dans la tête pivotante du vautour, elle le fit trois fois et bondit dans les airs. Elle avait dû finir par toucher le système de stabilisation du vautour car il se mit à tournoyer sur lui-même de façon désordonnée.

Il percuta les machines à ses cotés. Elle se sentait en suspension dans les airs, l'action se déroulait au ralenti. L'un d'entre eux fut projeté sur le vautour qui était toujours à l'arrière, ils rebondirent l'un sur l'autre et allèrent percuter les deux derniers vautours qui étaient restés en retrait.

Les engins formèrent un instant un amas de métal tournoyant, des pièces volant dans tous les sens, continuant de se déchiqueter entre eux. Enfin, l'un d'entre eux explosa en entrainant la destruction de trois autres.

La fumée et les gerbes de flammes masquèrent le reste de la scène à Hydi et elle sentit brusquement qu'elle chutait de plus en plus vite, la jeune Jedi avait complètement oublié qu'elle se trouvait dans les airs.

Elle tenta de ralentir sa chute avec l'aide de la force, mais la Twi'lek tombait de trop haut et elle allait trop vite. Elle n'allait quand même pas mourir d'une façon aussi ridicule après un exercice de haute voltige pareil.

La mort approchait, la Jedi revoyait déjà sa vie défiler devant ses yeux pendant que le sol se rapprochait. Elle se revit petite, devant le conseil pour la première fois. Elle revoyait les Jedis l'étudiant d'un air sévère et les tests qu'elle dut passer avant qu'elle ne soit acceptée.

Hydi tombait maintenant au ralenti. Le sol se rapprochait doucement, elle ne sentait plus la vitesse. Elle ferma les yeux et attendit le choc final qui n'arriva jamais, la jeune Twi'lek sentit des bras l'attraper et l'enlacer.

Si c'étaient les bras de la mort ils étaient plutôt doux et confortables. Les bras resserrèrent leur étreinte, elle fut ballottée et sentit un souffle sur sa figure puis les ballottements s'arrêtèrent. Elle ouvrit les yeux : Kenda la regardait en souriant, il était penché au dessus d'elle.

-Tu sais, je commence à croire que tu aimes que je te porte dans mes bras toi, plaisanta-t-il avec un léger sourire.

-Que s'est-il donc passé ? demanda t'elle déboussolée. J'ai cru mourir.

-On va dire que je suis arrivé juste à temps. Tu m'as fait vraiment peur tu sais ? lui dit-il en lui caressant doucement le visage.

-Oui je le sais, j'en suis désolée, mais je n'ai pas vu d'autres solutions pour nous en débarrasser. Elle se mit à trembler en repensant à ce qu'elle venait de faire. Maintenant, raconte-moi par quel miracle tu as réussi à me sauver.

Il se baissa et la déposa sur le sol qui se révéla métallique : ils se trouvaient sur un toit, le jeune Jedi lui attrapa les mains pour tenter de la rassurer. Elle était secouée de tremblements incontrôlables. Il reprit la parole :

-Eh bien lorsque tu m'as repoussé, je suis tombé du toit. Je me suis retrouvé encerclé par des droïdes de combat, j'ai eu à peine le temps de dégainer mon sabre laser et de l'activer avant qu'ils ne commencent à tirer. Je me suis battu comme jamais auparavant. J'ignore comment je m'en suis tiré.

Son regard se perdit dans le vide. Il y eu des bruits en contrebas : des dizaines de droïdes prenaient position autour du bâtiment.

-Rendez-vous, vous êtes encerclés jedis ! Cria une voix de droïdes au sol.

-Avec l'aide de mon sabre et de la force, j'ai réussi à m'échapper en atteignant un toit. Continua Kenda en ignorant l'apostrophe du droïde. Je t'ai vu tomber au loin et j'ai ralenti ta chute suffisamment longtemps pour que je puisse te rejoindre. Voilà, dit-il en souriant.

Hydi cessa de trembler.

-C'est votre dernière chance, Jedis. Rendez vous, ou vous mourrez, répéta la même voix métallique de droïde.

-Quelle est la suite des évènements, maintenant ? S'informa-t-elle.

-Les droïdes sont trop nombreux, nous ne nous en sortirons pas si nous ne permettons pas aux clones de semer la pagaille dans leurs lignes. La seule solution serait de couper le bouclier pour que leurs canonnières puissent….

Il ne finit pas sa phrase car des grenades à impulsion atterrirent brusquement tout autour d'eux sur le toit. Leurs clignotements et leurs bips s'accéléraient. Kenda la tira vers lui pour la redresser et l'entraîna derrière lui.

Ils coururent vers le bord du toit, au milieu des clignotements et des bips des grenades. Ils sautèrent au moment où le toit explosait dans une grande gerbe de flammes, des lasers les suivirent dans leur chute.

Ils se réceptionnèrent au milieu des droïdes. Ils en bousculèrent plusieurs en roulant au sol puis ils dégainèrent leurs sabres et se frayèrent un chemin jusqu'au bâtiment suivant.

Ils tranchèrent dans l'amas de droïdes pour avancer. Ceux-ci tentaient de leur tirer dessus, mais balayaient en même temps leurs camarades.

Des corps de droïdes désarticulés étaient projetés au sol par les sabres mais les droïdes étaient trop nombreux et ils se retrouvèrent rapidement à parer les lasers.

Elle envoya un puissant coup de pied à un droïde B1 qui s'apprêtait à tirer à bout portant, celui-ci vola en morceaux sous le choc.

Un droïde crabe se faufila entre les droïdes de combat et ouvrit le feu sur eux, il fut rejoint par des droïdeka. Hydi marcha au même moment sur une carcasse de droïde et tomba en entraînant son compagnon au sol avec elle.

Ce fut sans doute ce qui les sauva d'une mort certaine. En effet, le feu nourrit des nouveaux arrivants leur dégagea un chemin jusqu'au bâtiment suivant. Avant que les machines ne puissent rectifier leur angle de tir, les deux jeunes Twi'lek se ruèrent sur le toit de la bâtisse.

Ils firent une légère pause pour se repérer : un imposant bâtiment se trouvait à trois cent mètres sur leur droite, il avait la forme d'une demi-sphère et était bétonné.

D'après ce qu'ils purent voir, le secteur était défendu par une armée des droïdeka mêlés à des droïdes B2 et appuyés par des tanks à répulsion de la fédération.

-C'est surement là que se trouvent les générateurs de bouclier. Si nous les neutralisons et que nous envoyons un message aux clones pour dire que la voix est libre, l'arrivée massive de clones en renfort nous permettra de prendre la fuite, lui dit rapidement Kenda en pointant du doigt le bâtiment. De plus, il y a des chances pour qu'ils soient trop occupés entre eux pour nous voir nous échapper.

Leur observation fut interrompue par l'arrivée sur le toit de cinq droïdes crabes, les deux jeunes Jedis se regardèrent. Kenda lui fit un signe de tête et ils se lancèrent sur les droïdes. Le premier se retrouva coupé en deux par le sabre de Hydi puis elle bondit par-dessus et planta son sabre dans celui qui suivait.

La jeune Jedi allait s'occuper du dernier mais son compagnon la devança et lui régla son compte. Ils entendirent plusieurs ronronnements en bas.

Prise d'un mauvais pressentiment, Hydi entraina Kenda à sa suite en direction de l'imposant bâtiment. A peine eurent-ils bondi sur un toit voisin, que le bâtiment sur lequel ils se trouvaient précédemment fut réduit en gravats par une série de puissantes explosions.

Ils se retournèrent et à travers la fumée, ils purent distinguer une dizaine de chars.

Ils se déplacèrent de toit en toit, sautant parfois de grands espaces ou tout simplement en bondissant sur un tank, ou sur un droïde crabe circulant dans les espaces entre les bâtiments. Ils atteignirent finalement le dernier bâtiment avant leur objectif et durent s'arrêter.

Les deux Jedis avaient trente mètres à parcourir, à découvert et au milieu des droïdes, pour atteindre la double porte de métal qui servait d'entrée.

Fort heureusement, celle-ci était ouverte et un groupe restreint de droïdes B2 en gardait l'entrée. Hydi jeta un coup d'œil inquiet à Kenda : c'était lui le stratège, c'était lui aussi qui fixait les objectifs depuis le début de la mission.

Il était dans un état proche de la transe et elle n'osa pas le déranger. Pour ce qu'elle en pensait, éliminer les droïdes gardant la porte serait une partie de plaisir, mais parcourir les trente mètres à découvert relevait plus du suicide. Elle sourit pour elle-même, elle était désormais habituée aux manœuvres suicidaires.

Kenda sortit enfin de sa transe. Il s'adressa à elle tout en gardant son regard fixé en direction de la porte.

-On court jusqu'à la porte, maintenant !

Ils s'élancèrent, sautèrent en bas du toit juste devant deux droïdes B2 et se mirent à courir aussi vite qu'ils le pouvaient. Les deux Twi'lek passèrent comme des flèches devant les droïdes de combat et les tanks.

Lorsque les premiers lasers fusèrent, ils avaient déjà parcouru une dizaine de mètres. Ils activèrent leurs sabres pour se protéger, sans s'arrêter et se contentèrent de dévier les tirs des droïdes.

A dix mètres de la porte, un tank se plaça en travers de leur chemin et ouvrit le feu. Le tir fut mal cadré car le projectile pulvérisa le char qui venait de le tirer en explosant juste devant.

Hydi et Kenda sautèrent au dessus du trou encore fumant sans avoir ralenti. Les droïdes B2 postés à l'entrée ouvrirent le feu pour stopper les deux jedis qui se ruaient sur eux.

Ces derniers dévièrent les lasers avec leurs sabres et, d'un même mouvement, ils envoyèrent chacun une onde de force en direction des droïdes. Ces derniers furent disloqués et projetés à l'intérieur du bâtiment par la force des deux ondes, lorsqu'elles les frappèrent.

Alors qu'ils allaient franchir les portes, les tanks situés derrière eux ouvrirent le feu à leur tour. Les encadrements de la porte explosèrent, projetant des blocs de béton dans toutes les directions. Kenda qui était légèrement en avance sur Hydi fut frappé par un petit morceau de béton et s'effondra. Hydi s'accroupit à côté de lui, le retourna, l'agrippa sous les épaules et le traîna à l'intérieur du bâtiment, tout en les protégeant tous les deux avec son sabre.

Elle ferma la porte avec une poussée de force, les deux battants claquèrent. Le métal des portes se tordit sous l'impact des projectiles tirés par les tanks mais il tint bon.

Ce n'était qu'une question de temps avant que les portes ne cèdent et Hydi le savait, elle décida donc d'agir vite. Elle alla s'accroupir auprès de Kenda et le secoua doucement en lui caressant la tête. Il ouvrit les yeux, l'air un peu perdu.

-Nous sommes arrivés à destination, nous avons réussi à traverser la place, le rassura Hydi sans cacher son soulagement qu'il n'ait rien.

Il se redressa, grimaça et se frotta l'arrière de la tête.

-Je vais surement avoir une grosse bosse, remarqua-t-il. Maintenant, allons désactiver les boucliers, ajouta-t-il en se relevant.

Il chancela un peu et se mit en marche en grimaçant. Ils franchirent une porte blindée à simple battant et arrivèrent dans la salle de contrôle des boucliers. Il y avait de nombreux écrans de contrôles sur le mur en face d'eux.

Kenda s'en approcha, examina les commandes, et poussa un sifflement admiratif après quelques minutes.

-Y a pas à dire, c'est de la technologie innovante, constata-t-il. Ce bouclier, non content de protéger la base contre les attaques aériennes, efface également toutes traces d'elles sur nos détecteurs. Les signatures thermiques sont absorbées par le bouclier. Pour un de nos scanners, cette base ressemble à une clairière contenant des marais. Il faut faire un survol ou avoir un visuel direct pour la repérer.

Il continua ses observations d'un air ébahi. Le jeune Jedi effectua plusieurs manipulations et tous les écrans s'éteignirent puis il prit son sabre laser et détruisit les écrans et les commandes. Kenda parla ensuite dans son comlink et déforma sa voix pour imiter celle d'un clone sans casque.

-Groupe d'assaut Green deux à commandement, répondez !

Hydi se souvint avoir entendu la radio abandonnée d'un clone parler d'un groupe d'assaut nommé Green deux, c'était lorsqu'ils étaient tombés sur les insectes près du RT-TT à l'abandon. Kenda avait décidé de tenter le tout pour le tout en usurpant leur identification. Il s'écoula quelques secondes et une voix de clone répondit :

-Ici commandement, Groupe d'assaut Green 2, vous étiez portés disparu. Que s'est-il donc passé ? demanda le clone, d'un ton abrupt.

-Nous sommes tombés sur la base principale, les droïdes nous ont fixés et nous avons perdu nos gradés. Nous avons cependant put nous frayer un chemin jusqu'au centre de commande des boucliers, lui répondit Kenda.

-Nos vérifications quand à votre identité nous montre que vous utilisez la liaison comlink de l'un des Jedis qui nous accompagnait. Comment cela se fait il ?

-Nous l'avons trouvé dans la jungle, il était abandonné mais nous n'avons vu aucune trace d'eux. Nos radios étant hors service depuis notre entrée dans la base, nous n'avons pas pu donner de nos nouvelles. Pour l'information que nous avons à transmettre, nous n'avions pas d'autre choix que d'utiliser ce comlink, assura Kenda. Maintenant écoutez moi ! Nous sommes dans le bâtiment où se trouvent les commandes d'activation des boucliers, nous les avons désactivées. L'espace est dégagé pour nos canonnières. !

-Nous avons, en effet, une signature thermique conséquente en visuel, depuis quelques minutes. Nous envoyons les forces de réserve, bonne chance à vous ! Commandement terminé.

-Bien reçu ! Green deux terminé. Conclut Kenda.

Il se tourna vers elle et sourit.

-Une bonne chose de faite, préparons nous à sortir. Décida-t-il.

Ils se dirigèrent vers la porte à double battant. Les impacts des projectiles des chars l'avaient amenée à son point de rupture, ce n'était plus qu'une question de temps.

Hydi ne comprenait pas comment elle pouvait toujours tenir sur ses gonds : le métal était complètement bosselé et tordu vers l'intérieur. Le silence qui s'installa était ponctué par les explosions et les grincements du métal.

Soudain, des détonations retentirent à l'extérieur. Au même moment les portes de métal cédèrent et furent projetées dans la salle. Hydi et Kenda les retinrent grâce à la force pour éviter de se faire écraser dessous.

Ils levèrent la tête en s'avançant dehors : des dizaines de canonnières étaient apparues dans le ciel et bombardaient la place.

Ils sortirent du bâtiment, le jour avait décliné et le ciel prenait des teintes orangées. Elle n'aurait pas cru qu'il fut déjà si tard. Les droïdes ne faisaient plus attention à eux, des carcasses de chars encore fumantes jalonnaient la place.

Des canonnières déposaient des clones un peu partout dans le camp. La confusion régnait en maître dans le camp. D'autres aéronefs arrosaient les bâtiments sous un déluge de feu, Kenda l'entraîna à sa suite au pas de course.

Des groupes de soldats luttaient contre des droïdes, certains combattaient au corps à corps. Un clone donna un coup de crosse à un droïde B1 et fut transpercé par les tirs d'un droïdes B2.

Un char droïdes fonça sur un groupe de soldats qui se trouvait fixé par un groupe de droïdes. Les clones ne purent pas esquiver l'engin et furent écrasés.

L'avant du char se teinta de rouge, il continua sa route et fut détruit quelques instants plus tard par une canonnière. Des corps de clones gisaient déjà au sol aux côtés de carcasses de droïdes.

Un peu plus loin dans le camp, des canonnières déposèrent un RT-TT. Il engagea immédiatement le combat avec un groupe de droïdes crabe soutenu par des droïdeka, des clones chargés de lanceurs antichars firent irruption et ouvrirent le feu sur les adversaires du RT-TT.

Alors qu'ils débouchaient sur une place, Hydi et Kenda constatèrent qu'elle était le théâtre d'une bataille entre un groupe de RT-TT et des chars droïdes. Ils ne s'attardèrent pas, la bataille faisait rage dans tout le camp.

Hydi et Kenda se gardèrent bien d'intervenir, préférant rester discrets. Ils aperçurent également les gros insectes qu'ils avaient rencontrés dans la jungle : ils harcelaient des canonnières.

Les deux Jedis finirent tout de même par atteindre la muraille d'enceinte et ils empruntèrent un escalier qui conduisait au sommet.

Ils sautèrent par-dessus le parapet, sans même un regard derrière eux. Ils ralentirent leur chute grâce à la force et gagnèrent le couvert des arbres puis s'enfoncèrent dans la jungle, jusqu'à ce que les bruits du combat se perdent dans le lointain. La nuit était tombée lorsqu'ils décidèrent de s'arrêter pour se reposer.

 
  • Previous
  • Next
Follow @Fanficauthors for the fastest updates

Connectez-vous en utilisant votre compte sur ce site

Connectez-vous ou créer un compte sur ce site en utilisant

Créer un compte

Mot de passe oublié?

Entrez votre adresse email dans le cadre ci-dessous, et nous vous enverrons un email avec un NOUVEAU mot de passe. Une fois que vous vous serez connecté, vous serez en mesure de changer de mot le passe en quelque chose qu'il vous sera plus facile de mémoriser. Note: en raison du grand nombre d'emails que ce site envoie, cela peut prendre jusqu'à 24 heures avant que vous ne receviez votre nouveau mot de passe. Avant d'utiliser ce formulaire pour la deuxième fois, vérifiez le dossier spams de votre boîte mail.

Retourner à:: Star Wars » Haute Tension